Image
    Image
    ×
    Batissons le Mali ensemble ! (14 Oct 2019)

    La plateforme est officiellement lancée, Partagez vos idées ! Le débat est ouvert à tous !

    × Il s’agira notamment de :

    - Renforcer les programmes de réinsertion, d’emploi et de formation professionnelle des jeunes ;
    - Renforcer les programmes d’échanges culturels ;
    - Identifier des mécanismes de promotion des expressions culturelles locales et des langues nationales ;
    - Renforcer les programmes de développement des espaces et infrastructures culturels et sportifs ;
    - Faire des propositions pour renforcer le développement de l’éducation physique et des sports de masse ;
    - Faire des propositions pour renforcer les échanges entre les jeunes des régions ;
    - Débattre des questions relatives à la jeunesse et la citoyenneté.

    Quels les voies et moyens de renforcement des programmes de réinsertion, d’emploi et de formation professionnelle des jeunes ?

    Plus d'informations
    il y a 9 mois 3 semaines #63 par Administrateur
    -
    • Seydou G. DIALLO
    • Portrait de Seydou G. DIALLO
    • Visiteur
    il y a 7 mois 2 semaines #178 par Seydou G. DIALLO
    Bonjour,
    Je souhaite axer mon intervention sur la question des recrutements et de l'injustice qui est faite à une partie des contractuels de l'État. D'abord je propose un recrutement sur concours ou tests pour tous les agents de la fonction publique (conventionnaires et contractuels) par le centre national des concours de la fonction publique afin d'éviter les différentes formes d'injustices qui ont cours dans le recrutement des agents contractuels. Secondo, la situation des agents contractuels régis par le décret 051 du 10 février 2011. Ces agents devraient être recrutés avec au plus le niveau DEF. Mais hélas, en 2011 le recrutement de ces agents a concerné les jeunes maliens ayant des diplômes de niveau supérieur en violation du décret 051 par l'administration. Depuis 2011, jusqu'à ce jour, ces contractuels régis par ce décret 051 sont utilisés par l'administration avec leur niveau d'études à des postes de responsabilité conformément à leur diplôme de niveau supérieur. Malgré cela, ils demeurent emmurés dans leur catégorie D et E alors qu'ils occupent pour la plupart des responsabilités d'agents des catégories A, B et C. D'où une première injustice à l'égard de ces maliens et chefs de famille. Ceci serait même contraire aux lois du BIT en matière d'avancement des travailleurs. Tout travailleur a droit d'évoluer et de changer de statut s'il en la capacité et le savoir. Ensuite, une autre injustice est entrain de voir le jour avec le recrutement des ex-combattants des groupes armés qui en violation du même décret 051 et d'une loi interdisant le recrutement sans passer par concours pour les catégories A, B et C dans la fonction publique de l'État. D'où l'impérieuse nécessité de réviser le décret 051 du 10 février 2011 afin de permettre à ces nombreux jeunes bloqués dans leur évolution de pouvoir bénéficier de la régularisation de leur situation administrative. Tout simplement de rendre justice à ces agents contractuels qui refusent de prendre des armes contre leur pays. Rendre justice à ces contractuels doit servir d'exemple pour les générations futurs afin d'encourager, dorénavant, la reconnaissance du mérite du dialogue et de la voie pacifique pour régler nos problèmes. Grosso modo deux propositions :
    - premièrement, procéder au recrutement de tous les agents ( contractuels et conventionnaires ) de la fonction publique de l'État par concours ou tests par le centre national de concours de la fonction publique.
    - deuxièmement, procéder à la relecture du décret 051 du 10 février 2011 en vue de permettre la régularisation de la situation administrative des contractuels détenteurs de diplômes des catégories A, B et C.
    Image

    Contacts

    Email : info@dialoguenational.ml

    Liens Utiles

    ©2020 Dialogue National Inclusif. Tous droits réservés. Design et Développement par AGETIC