Image
    Image
    ×
    Batissons le Mali ensemble ! (14 Oct 2019)

    La plateforme est officiellement lancée, Partagez vos idées ! Le débat est ouvert à tous !

    × Comment améliorer la gouvernance pour assurer un avenir dans la stabilité, la solidarité et la cohésion ?
    Il s’agira notamment de :

    - Poser un diagnostic rigoureux de l’impact de la corruption et de l’enrichissement illicite dans tous les secteurs de l’Etat sur la situation économique, financière, scolaire, sanitaire, sociale, foncière, minière, industrielle, agropastorale et celle des ressources humaines et proposer des solutions concertées et pertinentes de redistribution équitable des richesses ;
    - Débattre du renforcement de la transparence dans la gestion des finances publiques ;
    - Débattre de la bonne distribution de la justice et de la protection des droits de l’homme ;
    -Proposer des mesures de rénovation de l’État à travers l’amélioration de la qualité de l’Administration publique notamment les secteurs de l’éducation, de la santé, de la justice, de la diplomatie, de l’agriculture et de la gouvernance locale ;
    - Identifier les difficultés liées à la gestion du foncier, des ressources minières, des aires de pâturage et proposer les solutions appropriées en tenant compte des réalités socio-culturelles des différentes zones ;
    - Débattre des changements climatique et écologique en vue de leur prise en charge effective dans les politiques publiques ;
    - Identifier les voies et moyens pour mobiliser davantage les opinions sur les enjeux de la transition climatique et écologique ;
    - Débattre de la mise en œuvre des instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux relatifs aux droits des femmes ;

    Quels sont selon vous les voies et moyens pour mobiliser davantage les opinions sur les enjeux de la transition climatique et écologique ?

    Plus d'informations
    il y a 4 mois 1 semaine #44 par Administrateur
    -
    • Samaké
    • Portrait de Samaké
    • Visiteur
    il y a 3 mois 3 semaines #126 par Samaké
    Pour appréhender les enjeux de la transition climatique écologique , il est indispensable de montrer les faits qui sont déjà là: la grande perturbation de la pluviométrie et les inondations qui l'accompagnent, les autres manifestations climatiques telles la foudre à repetition, la hausse des températures et leur effets négatifs sur la vie des hommes et des animaux et des plantes; la défaillance des machines et autres mécaniques due aux températures extremes, etc.
    Mais les manifestations les plus parlantes ne sont pas à la portée de nos sens, car accessibles seulement à l'aide des outils scientifiques: l'accumulation des gaz qui aggravent le réchauffement de l'atmosphère, la baisse de la nappe souterraine, etc.
    Tous ces faits touchent en premier lieu l'agriculture et la disponibilité de l'eau, les deux principales sources de notre existence. Nous avons de plus en plus de difficultés à reboiser, la raison est la forte température et le manque d'eau qui ne favorisent point la croissance des plantes;
    La crise écologique est plus visible dans les milieux ruraux, où la production économique est largement dépendante des ressources naturelles.
    Une approche pédagogique avec des illustrations issues des milieux de vie est nécessaire pour aborder ces questions. Elle peut se faire dans toutes les langues.
    Le Mali a adhéré a bcp de conventions qui indiquent les solutions pour faire comprendre ces enjeux aux populations. Il donc nécessaire de les appliquer à les adaptant à notre contexte.
    L'éducation environnementale est très faible, nous devons également l'intensifier.
    Au niveau politique, il est indispensable d'inclure dans notre démarche démocratique, la question des ressources naturelles base de notre économie, et les modalités de leur exploitation rationnelle et durable , la répartition transparente des dividendes issus de cette exploitation.
    L'utilisation des technologies que nous importons, doit faire également l'objet de débat et de transparence. Un exemple, nous savons tous que les terres agricoles, sont notre première ressource naturelle, son exploitation rationnelle et durable détermine la productivité agricole. Les engrais chimiques et autres phytosanitaires, doivent être de très bonne qualité afin d'éviter la détérioration des terres agricoles; L'engrais en tant que technologie doit faire l'objet de connaissance , mais de surveillance démocratique.
    Donc nous devons recenser certaines technologies et veiller sur leur qualité , leur cout et leur impact sur nos ressources naturelles.
    Certaines technologies de construction ont montré leur limite: le béton additionné à la climatisation n'est durable. Nous devons aller vers une transition écologique en matière d'habitat, afin d'atténuer la température, et baisser la consommation énergique.
    Recensons nos besoins et à la lumière des changements climatiques, nous pourrons revisiter les pratiques, les croiser avec les données et pratiques actuelles, afin de mettre ou point ou adopter les meilleures solutions.
    L'aménagement du territoire reste un facteur déterminant en matière de conservation des ressources naturelles , des emplacements intelligents des infrastructures et de la qualité de vie.
    Merci
    • Samaké
    • Portrait de Samaké
    • Visiteur
    il y a 2 mois 4 semaines #150 par Samaké
    Les organisations de la société civile et le seul Parti Ecologiste ont la responsabilité d'informer et de mobiliser les opinions sur les questions écologiques et notamment sur la transition climatique. A chaque évènement régional , africain et mondial, l'Etat du Mali et les partenaires financiers soutiennent ces organisations pour leur participation à ces rencontres, où je l'espère elles apprennent et comprennent l'urgence d'agir. Malheureusement , elles sont inaudibles et invisibles une fois rentrées au pays : L'exigence de bonne gouvernance et la redevabilité s'appliquent à ce niveau.
    Au niveau de l'Etat , certains services clés ont le devoir d'informer , d'impulser et de mobiliser les maliens sur ce terrain/
    D'année en année nous assistons à des drames humains. les conditions de vie devient écologiquement intenables. Mais notre l'ignorance nous guide toujours vers des superstitions et autres causes irrationnelles.
    La recommandation: recenser les structures étatiques travaillant sur ces questions, ainsi que les organisations écologiques et environnementales, à travailler afin de mobiliser les opinions sur ces enjeux.
    Merci
    Image

    Contacts

    Email : info@dialoguenational.ml

    Liens Utiles

    ©2020 Dialogue National Inclusif. Tous droits réservés. Design et Développement par AGETIC