Image
    Image
    ×
    Batissons le Mali ensemble ! (14 Oct 2019)

    La plateforme est officiellement lancée, Partagez vos idées ! Le débat est ouvert à tous !

    × Comment améliorer la gouvernance pour assurer un avenir dans la stabilité, la solidarité et la cohésion ?
    Il s’agira notamment de :

    - Poser un diagnostic rigoureux de l’impact de la corruption et de l’enrichissement illicite dans tous les secteurs de l’Etat sur la situation économique, financière, scolaire, sanitaire, sociale, foncière, minière, industrielle, agropastorale et celle des ressources humaines et proposer des solutions concertées et pertinentes de redistribution équitable des richesses ;
    - Débattre du renforcement de la transparence dans la gestion des finances publiques ;
    - Débattre de la bonne distribution de la justice et de la protection des droits de l’homme ;
    -Proposer des mesures de rénovation de l’État à travers l’amélioration de la qualité de l’Administration publique notamment les secteurs de l’éducation, de la santé, de la justice, de la diplomatie, de l’agriculture et de la gouvernance locale ;
    - Identifier les difficultés liées à la gestion du foncier, des ressources minières, des aires de pâturage et proposer les solutions appropriées en tenant compte des réalités socio-culturelles des différentes zones ;
    - Débattre des changements climatique et écologique en vue de leur prise en charge effective dans les politiques publiques ;
    - Identifier les voies et moyens pour mobiliser davantage les opinions sur les enjeux de la transition climatique et écologique ;
    - Débattre de la mise en œuvre des instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux relatifs aux droits des femmes ;

    Quelles sont selon vous les mesures de rénovation de l’État à travers l’amélioration de la qualité de l’Administration publique et de la gouvernance locale ?

    Plus d'informations
    il y a 5 mois 3 semaines #73 par Administrateur
    -
    • Samaké
    • Portrait de Samaké
    • Visiteur
    il y a 5 mois 1 semaine #122 par Samaké
    La rénovation de l'Etat à travers son administration et aussi de la bonne distribution de la justice, tiennent à une seule et même condition: la qualité des ressources humaines.
    la question de la qualité des ressources humaines est fondamentalement liée à la qualité de l' education et des enseignements qui y sont donnés. La grande question est de savoir comment construire cette Ecole Républicaine qui met le mérite républicain, récompense des hommes et des femmes qui mettent leur connaissance au service de l'Etat dans la déontologie et l'Ethique attendues.
    A présent, nous n'avons pas compris, que l'Etat malien s'est effondré parce que l'Ecole malienne s'est effondrée. l'Ecole st une institution hautement politique et les programmes et enseignements sont le prolongement et la fondation de l'Etat. Nous pouvons continuer à mettre des millions à la disposition de l'Ecole, la situation ne changera point.
    Nous devrons prendre en toute responsabilité les contenus de nos enseignements; attirer les meilleurs vers l'enseignement, bien les former et les responsabiliser pour la formation des cadres de notre administration, de notre justice et de tous les segments de notre pays.
    Nous avons tous vu comment l'Etat du Mali a fait de l'ENA une Ecole de souveraineté placée sous la responsabilité de la Primature.
    Si nous voulons un Mali debout, il nous faut faire le même choix stratégique pour les Ecoles Normales ( IFM, ENSUP; ENETP) , qui sont responsables de la Formation des Enseignants , c'est à dire en faire des Ecoles de souveraineté , dotées d'enseignants de qualité ( nationaux et étrangers ) ouvertes aux meilleurs bacheliers et en leur garantissant leur intégration dans la fonction publique de l'Etat avec des salaires à hauteur de souhait . La définition de plan de carrière doit être faite de manière rigoureuse et sans complaisance.
    Que les uns et les autres ne deviennent enseignants par défaut mais par le mérite. Que le financement d'une telle réforme figure parmi les priorités budgétaires et sur la durée.
    Merci
    • Amadou DIARRA
    • Portrait de Amadou DIARRA
    • Visiteur
    il y a 3 mois 2 semaines #159 par Amadou DIARRA
    Améliorer les salaires des Agents de la Fonction publique , la Relecture du décret 051 des contractuels du 10 février 2011 serai une très bonne chose pour l'administration.
    • Coulibaly Souleymane
    • Portrait de Coulibaly Souleymane
    • Visiteur
    il y a 3 mois 2 semaines #161 par Coulibaly Souleymane
    Il faut mettre tous les agents de l'État sur le même pied d'égalité, pour qu'il y'a pas de discrimination dans nos services . il y'a des agents qui sont recruté comme catégorie D et E soit disent qu'ils sont frapper par un décret 051 février 2011 qui ne leur permettrait pas d'être classé dans les différents catégories A B et C . certains occupe des postes de responsabilité dans les différents services ce si vous si plier la relecture de ce décret 051 février 2011 . ils n'ont pas des armes pour réclamer leur intégration .Merci pour la compréhension
    • Oumar Bathily
    • Portrait de Oumar Bathily
    • Visiteur
    il y a 3 mois 2 semaines #162 par Oumar Bathily
    Bonsoir, pour moi il faut la reelecture du decret 051 du 10 favrier 2011 pour l'integration des contractiels de categories E et D pour la justice sociale dans les services publiques au Mali.
    • HAMOU TIGANA
    • Portrait de HAMOU TIGANA
    • Visiteur
    il y a 3 mois 2 semaines #164 par HAMOU TIGANA
    Pour assurer l'égalité de tous devant la loi et la justice sociale et pour assurer un bon fonctionnement du service public, je demande:
    la relecture du décret n°2011-051/P-RM du 10 février 2011 en vue de faire intégrer dans la fonction publique d'Etat les contractuels concernés.
    Image

    Contacts

    Email : info@dialoguenational.ml

    Liens Utiles

    ©2020 Dialogue National Inclusif. Tous droits réservés. Design et Développement par AGETIC