Image
    Image
    ×
    Batissons le Mali ensemble ! (14 Oct 2019)

    La plateforme est officiellement lancée, Partagez vos idées ! Le débat est ouvert à tous !

    × Il s’agira notamment de :
    - Débattre du format et du contenu d’un pacte social à convenir avec les différentes organisations syndicales et le patronat ;
    - Proposer à la relecture des textes législatifs et réglementaires régissant les syndicats, les ordres professionnels, les associations et organisations de la société civile ;
    - Débattre des causes de l’exode rural et de la migration et proposer des solutions alternatives pour l’appui aux jeunes ;
    - Débattre de la protection des personnes âgées et des personnes vivant avec un handicap ;

    Quelle protection devons mettre en place pour les personnes âgées et des personnes vivant avec un handicap ?

    Plus d'informations
    il y a 4 mois 1 semaine #54 par Administrateur
    -
    • Anonymes
    • Portrait de Anonymes
    • Visiteur
    il y a 2 mois 3 semaines #152 par Anonymes
    Les personnes vivant avec un handicap sont sujets à des discriminations négatives, aux préjugés sociaux et à la mauvaise perception du handicap dans notre société. Les enfants handicapés garçons et filles ne sont pas en général scolarisés cela est dû surtout aux maladies handicapantes qui attaquent les enfant à l’âge préscolaire ( la poliomyélite, la rougeole …) . L’extrême pauvreté des parents pour amener l’enfant vivant avec un handicap à l’école, qui devient alors la charge inutile de la famille. Cet enfant arrivé à un certains âge rejoint la rue, les abords de la mosquée pour devenir un mendiant. Quant aux filles vivant avec un handicap elles deviennent la proie des hommes malveillants et subissent des violences et des abus comme le vols desquels naissent des enfants non reconnus par leurs pères.
    Les personnes vivant avec un handicap qui ont eu la chance d’aller à l’école
    , la grande majorité abandonne à mi-chemin à cause du manque de moyens pour aller à école, l’inaccessibilité des infrastructures publiques surtout les écoles. Et ceux qui arrivent à terminer le cursus scolaire sont confrontées au problème de l’emploi, car plusieurs corps ne sont pas accessibles pour les personnes vivant avec un handicap (l’armée, la police, la gendarmerie ….)et la plupart ont fait le droit.
    Quant aux femmes handicapées plus de 80% sont analphabètes, elles sont en général très pauvres et chargées de familles à cause ces enfants qu’elles ne sont reconnus par les pères ou abandonnés par eux. La difficulté d’accès aux soins de santé de ces femmes posent problème cela est du à l’inaccessibilités de la plupart des centres de santé, le manque de moyens financiers et surtout la méconnaissance de certains agents de santé sur le handicap (Physique, visuel ,auditif, albinisme etc), l’insuffisance de tables d’accouchement adaptées aux femmes vivant avec un handicap au niveau national , régional et local , l’insuffisance de moyens financiers pour mener des activités génératrices de revenus.
    Le Mali a ratifié plusieurs instruments juridiques pour la défense des droits des personnes vivant avec un handicap. Il s’agit de la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées des Nations Unies , la Loi 2018-027 du 12 Juin 2018 relative aux Droits des Personnes Vivant avec un Handicap, la Convention 159 relative à la Réadaptation et l’Emploi des Personnes Handicapée , l’application d’un quota de 5% à titre exceptionnel pour les Personnes vivant avec un Handicap ayant fait le concours d’entrée de la Fonction Publique, l’adoption d’un Plan Stratégique de Promotion socio -économique des Personnes en Situation de Handicap et son Plan d’Action 2015-2024.
    Il s’agit pour l’Etat du Mali à mettre en œuvre ces différents engagements et leur application effective. Mettre en place une ligne budgétaire pour toutes les questions de handicap. L’application d la Loi permettra une gestion efficiente de ces questions qui sont des questions de droit de l’Homme.
    L’Etat doit prendre en charge les Institutions d’éducation des enfants handicapés qui connaissent aujourd’hui d’énormes problèmes de fonctionnement (l’internat des enfants, Electricité-Eau….) , pour que l’Education pour Tous soit une réalité. L’éducation de tous les enfants du Mali doit relever de l’Etat. Ainsi. C’est l’égalité de chance pour une inclusion effective des Personnes vivant avec un Handicap dans le tissu social afin qu’elles jouent aussi leur partition dns le développement du pays. Pour les Femmes Vivant avec un Handicap l’application d’une assistance judiciaire spéciale en cas de violences à leurs égards.
    Image

    Contacts

    Email : info@dialoguenational.ml

    Liens Utiles

    ©2020 Dialogue National Inclusif. Tous droits réservés. Design et Développement par AGETIC